Sciences Appliquées

grille-K

Présentation générale

L’option «Sciences Appliquées» relève de l’enseignement technique de transition. Les cours de l’option de base groupée abordent les trois disciplines de base des sciences: la physique, la chimie et la biologie. Elles sont étudiées sous un angle à la fois théorique et appliqué, où les expérimentations et les manipulations en laboratoire occupent une place importante.

Le Collège Cardinal Mercier a la chance de posséder des laboratoires de sciences extrêmement bien équipés, tant en chimie qu’en physique et en biologie, dans lesquels les élèves de l’Institut se trouvent en condition optimale d’apprentissage. Leur équipement est adapté aux besoins propres à chaque discipline scientifique dans un environnement très sécurisé.


Objectifs et compétences

L’acquisition d’une démarche scientifique est le principal objectif poursuivi par les professeurs de sciences.

jpo 2015 (33)Au 2e degré l’accent sera mis sur la relation que l’on peut établir entre les faits de la vie quotidienne et les problèmes techniques qu’ils entraînent, pour découvrir l’importance de l’apport des sciences, pour comprendre et résoudre ces problèmes et réserver une place notable aux notions d’utilité, de rendement, d’aspect pratique dans leur exploitation au service de l’homme. Au-delà de l’acquisition des connaissances et des modes de raisonnement sans lesquels rien ne peut se faire, l’apprentissage est largement centré sur les manipulations. Celles-ci orientent les élèves vers la découverte de la méthode scientifique expérimentale et de ses exigences permanentes de soin, de rigueur, d’ordre, de précision, de patience, de remise en question, et développent leur sens critique.

Au 3e degré, les mêmes objectifs sont poursuivis et les enseignants mettent l’accent sur le fait que les phénomènes et les lois de la physique, de la chimie et de la biologie ne sont traités ni en eux-mêmes ni pour eux-mêmes mais toujours en rapport avec les problèmes qu’entraîne leur utilisation dans notre monde technologique. Ceci signifie que les notions théoriques sont illustrées par des applications concrètes, lesquelles visent à répondre à des impératifs économiques et sociaux.

La créativité et l’esprit de synthèse sont privilégiés: imaginer une expérience, élaborer une hypothèse, structurer, vérifier et synthétiser les résultats. L’analyse objective et le sens critique traversent le processus d’apprentissage. Les élèves font preuve d’une habileté intellectuelle en décrivant les opérations avec concision et précision, en utilisant les tableaux, en dessinant et en interprétant des graphiques et des symboles, en exposant un sujet de façon claire et logique, autant par écrit qu’oralement, en utilisant des manuels de référence, en exprimant naturellement leur curiosité.


 Aptitudes et motivations

Un intérêt et des aptitudes pour les mathématiques sont indispensables pour aborder les sciences appliquées. En effet, le langage utilisé en sciences est celui des mathématiques; envisager des études scientifiques ne se conçoit pas sans une très bonne formation de base et des compétences dans cette discipline.

Les motivations des élèves qui font ce choix sont extrêmement diverses: certains, séduits par la formation scientifique qu’ils ont découverte au premier degré, rêvent d’appliquer ces nouvelles connaissances au laboratoire; d’autres sont attirés par les aspects concrets et pratiques de la formation pour lesquels ils se sont découverts des aptitudes particulières; d’autres encore pensent déjà aux débouchés professionnels privilégiés qu’offre ce type de formation.


Débouchés

À l’issue de ces études, les élèves obtiennent le C.E.S.S. (certificat d’enseignement secondaire supérieur) leur permettant de poursuivre des études supérieures de type court comme de type long à caractères scientifiques:

  • baccalauréat ou master en chimie, biologie, physique;
  • pharmacien, médecin;
  • ingénieur industriel;
  • ingénieur civil;
  • laborantin;
  • professions paramédicales;
  • technicien chimiste ou agro-alimentaire;

Certains de nos élèves ont néanmoins entrepris avec succès des études non scientifiques: droit, philologie romane, …


Matières et programmes

Au 2e degré, les thèmes et notions choisis visent avant tout l’acquisition de la démarche scientifique. En troisième année, l’élève doit apprendre à passer d’une situation réelle souvent complexe à une situation expérimentale simple à partir de laquelle il lui sera possible de réaliser des mesures, d’élaborer des hypothèses et des modèles, de rechercher des paramètres significatifs et finalement d’en déduire une loi.

Au 3e degré, une partie importante des heures de cours sera consacrée au travail de laboratoire durant lequel les élèves pourront visualiser par eux-mêmes et mettre en application la théorie enseignée.